Selon l’étude conduite par le professeur Gerba, au-delà du linge intime, la maison recèle 7 nids à microbes.

L’oreiller Une personne normale dort en moyenne 25 ans au cours de sa vie donc passe 25 ans la tête sur son oreiller. De plus elle perd chaque nuit entre 0.5L et 1L d’eau, générant une humidité propice au développement des microbes.
Les serviettes de toilette & de cuisine "The common occurrence of enteric bacteria in kitchen sponges and dishcloths suggests that they can play a role in the cross-contamination of foods, fomites and hands by foodborne pathogens. This study investigated the occurrence of bacteria in kitchen towels often used to dry dishes, hands and other surfaces in the domestic kitchen. A total of 82 kitchen hand towels were collected from households in five major cities in the United States and Canada and the numbers of heterotrophic bacteria, coliform bacteria, and Escherichia coli in each towel were determined. In addition, identification of the enteric bacteria was performed on selected towels. Coliform bacteria were detected in 89.0% and E. coli in 25.6% of towels. The presence of E. coli was related to the frequency of washing." (Source : Charles P. Gerba,1* Akrum H. Tamimi,1 Sherri Maxwell,1 Laura Y. Sifuentes, 1 Douglas R. Hoffman2 and David W. Koenig2 1Dept. of Soil, Water and Environmental Science, University of Arizona, Tucson, AZ 85721, USA)
Les éponges de cuisine 15% contiendraient des bactéries comme la Salmonella ou E. Coli. Elles devraient être renouvelées toutes les semaines.
Le canapé & les coussins difficiles à laver, en particulier lorsqu’ils ne sont pas déhoussables et supportant rarement des lavages à 60°C ou plus.
L’intérieur des voitures surtout quand elles ont transporté régulièrement des enfants.
Les jouets & les peluches déplacés dans et hors de la maison.
Les animaux domestiques peuvent également être porteurs de microorganismes qui provoquent des maladies chez l’homme (alors appelées zoonoses). On trouve par exemple des bactéries responsables de gastroentérites (ex. : Salmonella) dans le tube digestif des chiens ou chats domestiques.

Êtes-vous satisfait de notre réponse ?