Comment éviter d’apporter dans sa maison des polluants extérieurs ?

Vous les avez longtemps attendues et ça y est, les vacances sont là. C’est le moment idéal pour se détendre, prendre soin de soi, respirer un grand coup et tout oublier. Enfin presque. Si vous voulez que tout soit parfait, il ne faut pas oublier l’hygiène. On ne s’en rend pas forcément compte, mais on peut inviter des polluants extérieurs sans même le savoir. Il faut dire que ces invités indésirables savent bien se cacher.

En été, un rien vous habille. Un maillot de bain, une serviette et plouf! Mais attention, le sel et le sable ne sont pas toujours tendres avec le linge de plage sans compter qu’ils peuvent abriter des bactéries. Alors on fait quoi, on annule ses vacances ou on les passe dans une bulle? Pas de panique, quelques gestes simples peuvent tout changer, sans passer toutes ses vacances avec un désinfectant linge dans la poche.
Homepage article right image
Conseil n° 1

Faites prendre un bain à votre maillot de bain

L’habitude à perdre ? Sortir de l’eau, essorer son maillot de bain à pleines mains et le transporter dans un sac en plastique avant de l’enfourner dans la machine à laver. Le bon réflexe entretien ? Après la baignade, rincez immédiatement votre maillot de bain pour enlever le sel et l’iode, qui attaquent les fibres. Pour éviter la prolifération des bactéries, roulez-le dans votre serviette de bain, qui absorbera une partie de l’eau. Dès votre retour de la plage, lavez-le à la main avec un détergent doux et, surtout, pas de sèche-linge !
Conseil n° 2

n’oubliez pas votre serviette (ou votre drap de plage)

Vous vous contentez de secouer votre serviette (ou votre drap de plage) avant de partir? Et ensuite vous la réutilisez le lendemain, le surlendemain et finalement toute la semaine ? Votre serviette, malmenée par le frottement contre le sable, peut vite montrer des traces d’usure.
Homepage article right image

Pour garder toute sa douceur et la débarrasser des bactéries, il vaut mieux la laver régulièrement et utiliser la DMS, Dry Microfine Steam. C’est une exclusivité Laurastar. Comment cela fonctionne? La vapeur est diffusée à une vitesse 15 fois supérieure à la vapeur d'un fer standard. L’expansion et la puissance de la vapeur en sortie de fer lui permettent de traverser les textiles uniformément et efficacement pour obtenir un effet repulpant unique. Mais cen’est pas tout. La vapeur Laurastar Dry Microfine Steam (DMS) ne laisse aucune humidité et fixe la fibre pour un textile parfaitement repassé et durablement assaini. Résultat : les bactéries et les acariens sont éliminés efficacement à plus de 99.999%. Et avec eux les odeurs.
Conseil n° 3

enlevez vos chaussures avant d’entrer

En été, vous êtes généralement beaucoup plus décontracté. A vous les tongs, espadrilles et autres nu-pieds. Mais quand vous rentrez dans votre superbe maison de location ou de campagne, laissez-les à la porte. Les polluants adorent leurs semelles. Et puis quand il fait chaud, être nu-pieds chez soi est un vrai plaisir.
Homepage article right image
Conseil n° 4

aérez tous les jours

L’air intérieur est quelque fois plus pollué que l’air extérieur. La solution est très simple. Il fait beau alors ouvrez les fenêtres en grand et laissez le soleil entrer. Et créer des courants d’air peut aussi rafraîchir l’atmosphère. C’est tout ? C’est tout.